Bienvenue sur le site de l’Association Autisme Pyrénées dans le 65 (AAP).

Réalisation d’un habitat inclusif pour l’accueil d’adultes autistes dans le 65

Ce site est dédié au soutien et à la communication de l’AAP.

L’Association Autisme Pyrénées  a pour objet de rassembler les familles d’enfants autistes et toute personne sensible à ce handicap dans le 65:

  • Par l’organisation de rencontres (café-parents…), de sorties à caractère sportifculturel ou de loisirs, dans le but de favoriser l’inclusion des autistes en milieu  ordinaire.
  • Par l’organisation d’activités sportives et culturelles (Trails, courses, concerts, chorales, spectacles,..) avec pour objectif de soutenir les activités d’inclusion de l’AAP (Association Autisme Pyrénées).
  • Par la sensibilisation à l’autisme de l’ensemble des acteurs de notre société (entreprises, pouvoirs publics, élus, organismes sociaux, éducation, professionnels médicaux-sociaux, enseignement, milieu médical, …) par l’organisation de publications ciblées et d’un rendez-vous annuel « Forum Autisme Pyrénées ».
  • Par la mise à disposition et le partage de documentations ciblées concernant l’autisme
  • Par la mise en valeur de la richesse du potentiel créatif  des personnes avec autisme lors d’une « Semaine Bleue » à Lannemezan avec une exposition d’artistes différents.
  • Par la mobilisation d’un collectif des familles pour la création d’un modèle innovant d’habitat inclusif et de sa plate-forme d’accompagnement.
  • Par la création d’un réseau important en Occitanie et en France qui rassemble des personnes autistes, des fondations, des entreprises, des associations, des start-up, les pouvoirs publics et le territoire avec pour objectif de préparer le développement du concept d’habitat inclusif et de sa plate-forme d’accompagnement personnel et professionnel  HApPY® (Habitat Autisme PYrénées)

  

Les Parrains

Le Docteur Éric LEMONNIER, Parrain d’Autisme Pyrénées. 

Éric Lemonnier (né en 1959) est un pédopsychiatre français d’orientation neuroscientifique, qui a principalement exercé au CHU de Brest.

Il a travaillé sur l’inclusion scolaire des enfants autistes et l’utilisation du bumétanide pour réduire les troubles dus à l’autisme.

Biographie

Interne des hôpitaux de Paris, il a occupé un poste de chef de clinique à Brest avant de prendre ses fonctions au CIERA Bretagne-Pays de Loire. En 2005 le CIERA est devenu le Centre Ressources Autisme de Bretagne après lagénéralisation du dispositif des centres de ressource en France. Il occupe cette position jusqu’en 2013, sous la direction du Pr Alain Lazartigues. Il s’investit tout particulièrement pour que les enfants autistes de Bretagne soient scolarisés. En février 2013, il est muté au pôle organe des sens à l’hôpital Morvan à sa demande, estimant que ses positions « dérangent » quelques-uns de ses collègues du CHU de Brest. Le collectif Autisme Bretagne, le député Gwendal Rouillard et la blogueuse Magali Pignard (l’Express) dénoncent cette mutation, qu’ils estiment être une « mise au placard » résultant de la pression de ses supérieurs du CHU de Brest, défavorables à la scolarisation des enfants autistes en milieu ordinaire et à ses recherches.

En 2014, il devient le directeur du Centre Expert Autisme et du Centre Ressources Autisme du Limousin, à Limoges. Le Centre Expert Autisme doit assurer le diagnostic précoce et une prise en charge intensive pendant deux ans des enfants de moins de 6 ans, en se basant sur la méthode de Denver (ESDM), et l’ensemble des approches psycho-éducatives.

Il est membre du conseil scientifique de l’APESAC (Association d’Aide aux Parents d’Enfants souffrant du Syndrome de l’Anti-Convulsivant), le valproate de sodium augmentant les risques d’autisme. Il est également membre du Conseil d’Administration de l’association bretonne Asperansa. Il est aussi membre du conseil scientifique de l’Association pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations (ARAPI). Il réalise en 2011 un film documentaire, « La Vie Couleur Autisme », rassemblant les témoignages de 9 adultes autistes sur leur parcours.

Travaux publiés

En 2012, avec le neurologue marseillais Yehezkel Ben-Ari, il dirige et publie une étude pilote financée par le service de pédopsychiatrie du CHU de Brest sur les effets de la bumétanide chez 60 enfants autistes. L’essai, qualifié de prometteur, montre une amélioration chez les trois quarts des enfants.

(en) É. Lemonnier, C. Degrez, M. Phelep et R. Tyzio, « A randomised controlled trial of bumetanide in the treatment of autism in children », Translational Psychiatry, vol. 2, no 12,‎ 11 décembre 2012, e202 (PMID 23233021, PMCID 3565189, DOI 10.1038/tp.2012.124)

(en) Yehezkel Ben-Ari, Philippe Damier et Éric Lemonnier, « Failure of the Nemo Trial: Bumetanide Is a Promising Agent to Treat Many Brain Disorders but Not Newborn Seizures », Frontiers in Cellular Neuroscience,‎ 1er janvier 2016, p. 90 (PMID 27147965, PMCID 4830840, DOI 10.3389/fncel.2016.00090, lire en ligne [archive])

Il a publié des articles sur l’utilisation de la bumétanide dans un cas de schizophrénie, de syndrome de l’X fragile. Il a participé à une étude sur l’ocytocine.

Il a créé avec le Pr Ben-Ari la société Neurochlore, qui poursuit des études sur la création d’un traitement par bumétanide sous la forme d’un sirop.

Il a co-écrit Traiter l’autisme ? : au-delà des gènes et de la psychanalyse avec Yehezkel Ben-Ari et Nouchine Hadjikhani (2015), l’ouvrage Les troubles autistiques : Du repérage précoce à la prise en charge avec Alain Lazartigues, et rédigé un chapitre sur l’inclusion scolaire dans L’autisme de l’enfance a l’âge adulte (chapitre 22 ; p.158-166).

Prises de position et honneurs

Il s’oppose à l’approche psychanalytique de l’autisme, affirmant qu’elle « ne sert à rien » dans la prise en charge des enfants autistes.

En 2013, il est élu personnalité du pays de Brest de l’année par les lecteurs du quotidien Ouest-France.


Thierry DUSAUTOIR, Parrain d’Autisme Pyrénées.  

Né à Abidjan le 18 novembre 1981, Thierry Dusautoir est un joueur de rugby français. C’est après une longue pratique du judo qu’il découvre le rugby à l’âge de 16 ans. Après un court passage en pro D2 au CA Périgueux, il rejoint le haut niveau en signant à Bordeaux-Bègles en 2001. En 2003, il joue pour l’US Colomiers, où il commence à se faire remarquer. Une blessure l’empêche d’honorer sa première sélection en bleu. La saison suivante, le rugbyman change à nouveau de club pour signer au Biarritz Olympique.

Sous les couleurs de son nouveau club, Thierry Dusautoir remporte le championnat de France en 2005. Lors de sa seconde saison, il s’installe comme un titulaire indiscutable et remporte un second titre national consécutif. Cette victoire lui permet de porter pour la première fois le maillot de l’équipe de France lors d’une tournée d’été en juin 2006.

En 2006, Thierry Dusautoir signe au Stade toulousain. Malgré une saison plutôt moyenne, il est finalement retenu pour la Coupe du monde 2007. En quart de finale, il réalise une grosse prestation contre la Nouvelle-Zélande avec 29 plaquages. En 2008, il remporte un nouveau championnat de France avec le Stade toulousain. À la même période, il devient le capitaine de l’équipe de France et remporte le Grand Chelem du Tournoi des Six Nations en 2010. La même année, le rugbyman devient champion d’Europe en club. En 2011, il est désigné meilleur joueur de l’année par l’IRB (International Rugby Board), et devient le 21 juin 2014 le joueur français ayant joué le plus grand nombre de matchs comme capitaine. Il remporte avec le Stade toulousain un troisième titre national en 2012.

56 fois capitaine en 80 sélections chez les Bleus

A 35 ans, le joueur franco-ivoirien laisse derrière lui l’un des plus beaux palmarès du rugby français. Troisième ligne aile de Toulouse depuis 2006, il a remporté trois titres de champion de France (2008, 2011, 2012) et un de champion d’Europe (2010) avec les Rouge et Noir, ainsi que deux Boucliers de Brennus avec Biarritz (2005, 2006).

Capitaine le plus capé (56 en 80 sélections) de l’histoire du XV de France, avec lequel il a atteint la finale de la Coupe du Monde en 2011 perdue face aux All Blacks, il avait mis fin à sa carrière internationale fin 2015 après l’humiliante déroute des Bleus face à ces mêmes All Blacks (62-13) en quarts de finale de la Coupe du monde


L’unité de production de Lannemezan ARKEMA, Parraine Autisme Pyrénées.

Nichée au cœur de la région Midi-Pyrénées, l’usine Arkema de Lannemezan est spécialisée dans la production d’hydrate d’hydrazine et de ses dérivés à partir d’eau oxygénée.

Arkema Lannemezan soutient l’Association Autisme Pyrénées dans son action.

L’engagement d’Arkema a été très important dans la réussite du lancement de l’Association Autisme Pyrénées.


Josec Schovanec, Parrain du Forum Autisme Pyrénées

Josef Schovanec, né le 2 décembre 1981, de parents tchèques, à Charenton-le-Pont, est un philosophe, écrivain français et voyageur autiste, militant pour la dignité des personnes autistes.

Après une scolarité difficile, il obtient une maîtrise à Sciences Po Paris, puis un doctorat en philosophie et sciences sociales à l’EHESS. Il est hyperpolyglotte, puisqu’il parle plus de sept langues dont l’arabe, persan, l’hébreu et l’amharique. Il découvre d’autres cultures et partage ses découvertes pendant, entre autres, sa chronique sur Europe 1, « Voyages en Autistan ». Il est l’auteur de quatre ouvrages biographiques et récits de voyages abordant la question de l’autisme, dont son autobiographie Je suis à l’Est !. Il réalise aussi des traductions, et tient des chroniques écrites et orales lors d’émissions de radio. Il joue un rôle récurrent dans la série télévisée française Vestiaires, depuis la 4e saison.

Depuis 2007, Josef Schovanec donne de nombreuses conférences et des formations dans le domaine de l’autisme. Connu pour sa voix particulière, son sens de l’humour, sa politesse, sa franchise et sa logique, il témoigne souvent, lors de ces rencontres, sur ce qu’il vit et observe en tant que « personne avec autisme ». Il est présenté par certains journaux et auteurs comme l’un des porte-paroles de l’autisme en France, mais témoigne lui-même qu’il « ne représente personne » et a endossé ce rôle malgré lui. Il se positionne en faveur d’une société plus inclusive pour les personnes autistes et souligne les bienfaits du voyage. En tant que docteur en sociologie et philosophie, il étudie notamment les phénomènes de croyance.


Stefany Bonnot Briey, Marraine du Forum Autisme Pyrénées.

Co-Fondatrice et Directrice Conseil. chez Entreprise à vocation sociale : VIA (Vie Individu Autonomie).

Personne et professionnelle autiste, intervient  en tant que consultante et formatrice, tant auprès d’entités collectives que d’individus. Le principe de base des formations et projets proposés consiste à partir de la structure interne de l’autisme (fonctionnement perceptif et mode de pensée) pour mieux en comprendre l’expression (dyade autistique).
Investie dans la concertation et la mise en œuvre de la stratégie nationale autisme au sein des TND, elle s’inscrit aussi dans l’accompagnement au changement et l’innovation, tant dans le milieu dit “protégé” que l’économie sociale et solidaire.
Elle œuvre en faveur du transfert de compétences et le développement de la pair-aidance et pair-émulation.


A propos

L’autre regard sur l’autisme

Les nombreuses biographies écrites par les adultes autistes nous font part à la fois de leurs difficultés mais aussi des aspects positifs de leur autisme.

Les forces et les difficultés des personnes autistes sont propres à chacune, mais on retrouve de nombreux points communs.

Que cela concerne les compétences techniques ou sociales, il est possible pour chaque autiste de trouver sa place dans notre société en s’appuyant  sur ses compétences ou aptitudes naturelles (une focalisation extrême sur les détails, une sensibilité olfactive et tactile accrue, une capacité plus importante à différencier les mouvements et les sons,…).

Les dernières études sur le fonctionnement cognitif pour les personnes autistes sur ce qui rend difficile la compréhension de situations émotionnelles et sociales complexes, démontrent qu’il ne s’agit pas d’un manque d’empathie ou d’amabilité.

Les études d’activation cérébrale montrent que les réponses du cerveau empathique ne sont pas absentes chez eux mais qu’elles sont plus basées sur l’utilisation des règles et de la logique.

En contrepartie, cette façon de fonctionner permet le développement d’autres compétences sociales spécifiques ; la précision et la logique de communication.

Quoi qu’il en soit, plutôt que de voir les personnes autistes comme des êtres humains à l’écart de la société, notre éthique devrait au contraire nous amener à reconnaitre, accepter et inclure leurs différences.

Et c’est le niveau d’ouverture à la marginalité humaine d’une société qui va déterminer en partie le degré de handicap de l’autisme: c’est le regard de la société et sa capacité bienveillante d’inclusion qui va faire en sorte que la personne autiste va trouver sa place dans la communauté, ou pas.

Autisme Pyrénées  dans le 65.

Le Blog Bleu

Autisme Pyrénées à l’Assemblée Nationale

L’équipe du Pôle Communication Autisme Pyrénées était ce Mercredi 18 Septembre 2019 à l’Assemblée nationale. Invité par Martine Wonner, Vice-présidente de la commission des affaires sociales à l’Assemblée nationale, pour la remise de son rapport au Palais Bourbon « La santé mentale en France à l’Horizon 2022 – Du financement à l’Organisation, bilan et Perspectives …

Autisme Pyrénées : Congrès International Autisme Europe 2019

Trois jours “riches” pour Autisme Pyrénées au Congrès International Autisme Europe Autisme Pyrénées était au Congrès Autisme Europe 2019 suite à la Présentation du programme HApPY by Autisme Pyrénées au Congrès International d’Autisme Europe : beaucoup de questions, de demandes d’informations sur ce programme innovant.…rupture de stock de brochures, flyers et autres cartes de visites…. 🤣Autisme Pyrénées remercie …

Contact

Vous pouvez contacter Autisme Pyrénées pour toute question ou information.

Svp prouvez que vous êtes un humain en sélectionnant L'Etoile.