L’inclusion il suffirait de presque rien

L’association Autisme Pyrénées a pour but de rassembler les familles d’enfants autistes et toute personne sensible à ce sujet.

Très dynamique, elle propose des sorties et des activités culturelles et sportives dans le but de favoriser l’inclusion. Son dernier grand projet est la création d’habitats inclusifs qui verront le jour très prochainement.

Apprenez-en plus sur l’Association Autisme Pyrénées dans cette vidéo réalisée par LalogeCDM.

Autisme Pyrénées


Soirée événement : “L’inclusion… il suffirait de presque rien”.

Découvrez le très joli témoignage de Nadia et Jean-Benoit. Deux musiciens talentueux avec autisme, membres de la Neurodiversity Band.
🎻🎹Ils interpréteront plusieurs morceaux en direct le Samedi 4 juillet à partir de 20h30 dans le cadre de notre soirée événement “L’inclusion… il suffirait de presque rien”.
➡️Suivez nous en vous abonnant à notre chaine Youtube https://www.youtube.com/channel/UCBjg9MpVU60t5xgYCYmhUzA

➡️Soutenez nous: https://www.kisskissbankbank.com/…/l-inclusion-il-suffirait…

Pianississimo#Neurodiversityband@magydcherfiofficiel#josefschovanek

L’association Autisme Pyrénées s’investit à faire aboutir un projet d’habitat inclusif

ladepeche.fr Publié le 09/06/2020 à 05:07

L’association Autisme Pyrénées s’investit à faire aboutir un projet d’habitat inclusif destiné à accueillir des adultes atteints d’autisme, et des personnes en situation de handicap.

L’association Autisme Pyrénées de la présidente Carole Saint-Orens parente d’un enfant autiste, a pour objectif de créer sur deux sites, à Lannemezan et à Bertren, deux ensembles immobiliers, destinés à accueillir – selon le concept d’un habitat inclusif – des adultes atteints d’autisme ou de handicap. Vingt appartements sont en projet à Bertren, à l’ancienne maison de retraite, avec accueil de répit possible pour vingt personnes, ainsi qu’un accueil temporaire (week-end ou à la semaine) au profit de personnes en charge d’une personne en situation de dépendance. Sur le site de Lannemezan (ancienne Hostellerie du Pont d’Espagne), 24 appartements sont en projet. Après acquisition par la mairie, les locaux feront l’objet d’une cession à Autisme Pyrénées.

“Sur les deux projets, des investisseurs nous accompagnent et les démarches sont en cours, afin d’acquérir les locaux de Bertren indique Carole Saint-Orens. Notre objectif est de déposer les permis de construire à la prochaine rentrée, pour une ouverture à l’échéance fin 2021”. L’habitat inclusif est destiné aux personnes handicapées qui choisissent pour résidence principale un mode d’habitat regroupé, avec d’autres personnes, chacun résidant individuellement dans son appartement. Mode d’habitat pouvant être assorti de services, et d’un projet de vie sociale et partagée. Preuve de l’intérêt suscité par la démarche, un collectif a été créé, qui compte déjà 43 familles en attente de voir leurs jeunes adultes autistes, bénéficier de ce mode d’habitat. “Par ce projet, indique la présidente nous répondons je pense à une demande réelle non satisfaite. Pour preuve, outre le collectif des familles, nombre d’établissements médico-sociaux du grand Sud-Ouest nous ont contactés. Je crois pouvoir affirmer qu’en France nous sommes des précurseurs s’agissant de ce mode d’habitat”. Les 3 et 4 juillet en présence de Thierry Dusautoir le parrain d’Autisme Pyrénées, l’association organise à Aucamville (31) chemin des Moulis, deux journées sur le thème : “L’inclusion il suffirait de presque rien”. Avec la participation de 4 associations : la loge CDM, Autisme 31, Impact et Pianississimo. Au programme des ateliers questions-réponses. Avec la participation de personnes autistes et d’intervenants de renom comme : Josef Schovanec (philosophe), Dr Éric Lemonnier (pédopsychiatre), Magyd Cherfi (chanteur du groupe Zebda). Présence aussi de la plate-forme Autisme-Info-Service.

Alain Maillé

Contact au Tél. : 06 70 33 21 34.

https://www.ladepeche.fr/2020/06/09/autisme-pyrenees-le-projet-dhabitat-avance,8923738.php