Testé à Limoges, un médicament diurétique suscite l’espoir

Au CHU de Limoges, une douzaine d’enfants ont participé à un essai clinique prometteur afin d’atténuer les troubles autistiques. C’est le résultat d’une étude publiée le 14 mars, et menée notamment par le docteur Eric Lemonnier, responsable du centre expert autisme du Limousin.

Un simple diurétique qui diminue les symptômes de l’autisme ? L’idée peut étonner. C’est pourtant le résultat porteur d’espoir d’un test clinique mené sur 88 enfants dans six centres français (*), dont celui de Limoges qui compte une douzaine de participants. Cette expérimentation au long cours a été rendue publique le 14 mars, avec une parution dans la revue Translational Psychiatry

Une amélioration des symptômes, pas une guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *